Ephrem Houël Inventeur de la science hippique et créateur des premières courses au trot en France

Ephrem Houël à l’honneur dans les librairies

Une biographie d’Ephrem Houël vient de paraître aux éditions du Rocher. Elle est le fruit posthume du travail du journaliste, écrivain et historien, Jean-Pierre Reynaldo,  à qui ont doit de nombreux livres sur le trot comme Le Trotteur français, Le Trotteur américain et Charlie Mills, le cocher des dieux.

Ephrem Houël (1807-1885) était entré en 1829 à l’administration des Haras, avant d’être nommé Directeur du dépôt d’étalons de Langonnet (Morbihan) en 1837 et de celui du Pin en 1847. Il y donna pendant trois ans, à l’École des Haras, des leçons de Science hippique qu’il a réunies en un volume. Nommé Inspecteur Général en 1861, il fut mis à la retraite en 1865: « M. Houël fut le créateur des Courses au trot en France, mais il ne réussit à les établir qu’après une lutte et des efforts qui durèrent deux ans. On en trouve le récit détaillé dans la Préface de la 2e édition de son Traité des Courses au trot. Les premières eurent lieu à Cherbourg en 1836, et furent suivies de celles de Caen en 1837.
Il a été l’un des principaux rédacteurs du Journal des Haras, dès sa fondation, et il en fut propriétaire pendant quelque temps, en 1846 et années suivantes. Dans les nombreux articles qu’il a publiés dans ce recueil et dans divers journaux ou revues, comme dans ses autres ouvrages, il s’est toujours montré le fervent et énergique défenseur de l’Administration des Haras. C’était aussi un chaud partisan de l’amélioration par l’Arabe. M. Houël, qui avait été élève du Comte d’Aure, joignait la pratique à la théorie et était très bon cavalier.» Mennessier de La Lance

En savoir plus: