Constantin Balassa - Traité de la ferrure sans contrainte — 1828

La méthode douce de ferrage de Balassa

Constantin Balassa (1795-1862) était un capitaine de cavalerie autrichien au 6e régiment de hussards. À partir de 1825, il se consacra au travail des chevaux et publia en 1828 une brochure sur la ferrure sans contrainte. Il y explique que son procédé repose sur la psychologie du cheval, avec l’emploi alternatif et judicieux de punitions et de caresses. Pour lui, «il n’existe pas de chevaux naturellement vicieux». Il regrette que «l’on confie des chevaux de remonte et autres à des hommes qui auraient besoin d’être dressé eux-mêmes, et auxquels il manque l’adresse et les connaissances nécessaires pour bien traiter les chevaux et s’en faire comprendre.»

Cette méthode lui valut une grande renommée,  à tel point que son livre fut très rapidement traduit en français, italien, anglais, hongrois, suédois, danois, russe, polonais… Ses compétences furent remarquées par l’empereur François Ier d’Autriche qui le récompensa. La première édition française date de l’année de l’édition originale.  Le sous-titre est éloquent: moyen de ferrer les chevaux les plus vicieux en moins d’une heure et de les corriger pour toujours de leurs défauts; système puisé dans les principes de physiologie du cheval.

En savoir plus:
Les livres de Constantin Balassa